Responsive image

La nature a besoin d'être entretenue. De ce fait, Rav 'Haïm Yaakov Dahan, ancien élève de la Yéchiva de Mir, a acquis des connaissances approfondies et largement reconnues, des Étroguim du Maroc. Diplômé d'agronomie et d'agriculture, il a entrepris d'améliorer les conditions de culture et la qualité des fruits obtenus au final. Il s'agit pour lui d'un privilège et d'un devoir, afin d'assurer une production annuelle de qualité, avec un approvisionnement important d'Étroguim destinés aux Juifs craignant D.ieu, scrupuleux de réciter la bénédiction sur ces Étroguim en particulier, connus pour leur forme et leur beauté unique et garantis sans croisement.

Responsive image Responsive image

La nature a besoin d'être entretenue. De ce fait, Rav 'Haïm Yaakov Dahan, ancien élève de la Yéchiva de Mir, a acquis des connaissances approfondies et largement reconnues, des Étroguim du Maroc. Diplômé d'agronomie et d'agriculture, il a entrepris d'améliorer les conditions de culture et la qualité des fruits obtenus au final. Il s'agit pour lui d'un privilège et d'un devoir, afin d'assurer une production annuelle de qualité, avec un approvisionnement important d'Étroguim destinés aux Juifs craignant D.ieu, scrupuleux de réciter la bénédiction sur ces Étroguim en particulier, connus pour leur forme et leur beauté unique et garantis sans croisement.

À cet effet, il a acquis de vastes plantations de cédrat dans une vallée réputée pour les meilleures conditions de culture, et a planté des pousses qu'il a apportées depuis les plantations de Damder.

Responsive image
Responsive image Responsive image
Responsive image

Si jusque-là, les plantations appartenaient à des non-Juifs et seules quelques ventes d'Étroguim avaient lieu, une nouvelle ère a commencé avec leur exportation en quantité commerciale, sous la supervision personnelle du Rav Dahan, accordant ainsi à de plus en plus de Juifs la possibilité de réaliser cet embellissement de la Mitsva grâce à l'Étrog marocain. Rav Dahan importe des Étroguim vers diverses communautés juives en France, en Europe et aux États-Unis et à plus de 30 ans d'expérience à son actif dans la culture, l'importation et la commercialisation de l'Étrog marocain, pour ceux qui souhaitent accomplir la Mitsva conformément à la Halakha. Rav Dahan a formé une équipe d'ouvriers agricoles professionnels, qui sont habilités à traiter cette culture sensible. Du fait que la culture de ces Étroguim nécessite des soins méticuleux et une supervision constante, il maintient un contact permanent avec ses ouvriers et se rend au Maroc à de nombreuses reprises pendant l'année afin de superviser la culture délicate et complexe des Étroguim. Il déploie tous les moyens nécessaires afin de s'assurer que les Étroguim grandissent de manière aussi optimale que possible du point de vue de la beauté et de la propreté du fruit.

Responsive image Responsive image

Rav Dahan
a formé une équipe
d'ouvriers
agricoles
professionnels

Rav Dahan a développé un système complet d'irrigation qui arrose les arbres précisément en fonction de leurs besoins. Il a également conçu une méthode ingénieuse consistant à envelopper les Étroguim pour les protéger des branches avoisinantes. Chaque année, les cédrats sont traités avec suffisamment de pesticides pour tenir les insectes à l'écart, mais pas de manière démesurée, et ceci met le fruit à l'abri de points noirs et de défauts. Ces Étroguim sont sous la stricte supervision de la Cacheroute de la Hitachdout HaRabbanim of the USA and Canada (Satmar). Chaque année, Rav Dahan procure les plus beaux Étroguim aux grandes sommités de la Torah, comme le Rav 'Haïm Kanievsky et le Rabbi de Toldot Aharon.


Ces dernières années, le Rav Michaël Reich a commencé à commercialiser les Étroguim marocains en Erets Israël. Rav Reich, ancien élève de la Yéchiva Ma'alot Hatorah, a toujours été attaché aux Étroguim marocains. Il en achetait une quantité limitée pour lui-même et de proches amis et en vendait également à divers Talmidé 'Hakhamim, comme le Rav Yéhochoua Eichenstein. Il réalisa qu'il y avait une grande demande parmi les Juifs scrupuleux au niveau de la Halakha, et une demande encore plus importante pour obtenir des Étroguim propres, sans aucun défaut, ni marque. Il décida donc de répondre à cette demande pour en faire profiter le public des Bné Torah, scrupuleux dans leur pratique des Mitsvot. Il se rendit au Maroc pour être présent sur place pour le stade de sélection et de tri, en vérifiant et en choisissant méticuleusement chaque fruit.

Responsive image Responsive image
Responsive image

Cette importation est sous la stricte supervision de la Cacheroute du Rav Moché Brandsdorfer.

Rav Reich a toujours été attaché aux Étroguim marocains.Il réalisa qu'il y avait une grande demande parmi les Juifs scrupuleux au niveau de la Halakha.

Responsive image

Rav Reich a toujours été attaché aux Étroguim marocains.Il réalisa qu'il y avait une grande demande parmi les Juifs scrupuleux au niveau de la Halakha.

Responsive image
Responsive image

Sélection
méticuleuse de
chaque Etrog

Il en achetait une quantité limitée pour lui-même et de proches amis et en vendait également à divers Talmidé 'Hakhamim, comme le Rav Yéhochoua Eichenstein. Il réalisa qu'il y avait une grande demande parmi les Juifs scrupuleux au niveau de la Halakha, et une demande encore plus importante pour obtenir des Étroguim propres, sans aucun défaut, ni marque. Il décida donc de répondre à cette demande pour en faire profiter le public des Bné Torah, scrupuleux dans leur pratique des Mitsvot. Il se rendit au Maroc pour être présent sur place pour le stade de sélection et de tri, en vérifiant et en choisissant méticuleusement chaque fruit.

Les Étroguim passent ensuite par un processus complexe : les permis d'importation par les Ministères de la santé et de l'agriculture, les inspections, les contrôles de pesticides, et enfin, un permis pour leur entrée en Israël en temps opportun, avant la fête de Soucot. Rav Reich prend en charge et surveille toutes ces étapes, et veille à éviter que les Étroguim ne soient endommagés et arrivent à temps afin que les connaisseurs et amateurs de beaux Étroguim aient le temps de sélectionner le leur.

Rav Reich a eu le privilège de mettre les plus beaux Étroguim à la disposition d'immenses érudits en Torah et grands maîtres de la génération.

Responsive image

Rav Reich a eu le privilège de mettre les plus beaux Étroguim à la disposition d'immenses érudits en Torah et grands maîtres de la génération.

Mus par un sentiment de privilège et de mission, Rav Reich et Rav Dahan se sentent honorés de la responsabilité d'importer les Étroguim Damder en Erets Israël. Ils ont sélectionné un groupe de Talmidé 'Hakhamim fiables dans tout le pays : à Jérusalem, dans le nord et centre d'Israël (Bné Brak, Modiin Ilit, Raanana et autre), qui ont été formés sur la vigilance à exercer dans la manipulation de ces Étroguim, afin de garantir qu'ils ne deviennent en aucun cas invalides, que D.ieu préserve, afin que le public pointilleux de tout Erets Israël puisse réciter la bénédiction sur ces Étroguim Méhoudarim et sans aucun défaut de Damder.

Responsive image
Responsive image

Rav Reich a eu le privilège de mettre les plus beaux Étroguim à la disposition d'immenses érudits en Torah et grands maîtres de la génération, parmi lesquels on distingue le Roch Yéchiva, Rabbi Chemouël Auerbach zatsal, l'Admour, Rabbi David Abou'hatséra ; le Roch Yéchiva, Rav Baroukh Chemouël Deutsch ; le Raavad de Jérusalem, Rabbi Moché Sternbuch ; le Rabbi de Tolne ; Rav Azriel Auerbach ; la Rabbi de Toldot Avraham Its'hak ; Rav Israël Its'hak Kalmanowitz, Rav Asher Deutsch, Rav Tsvi Rottenberg ; Rav Eliyahou Lieberman et de nombreux autres vénérables maîtres en Torah.

Responsive image
Responsive image

their
Distinctive Origin &
Perfection,
their Uniqueness &
Superiority

Responsive image